La forêt en automne

Résumé de cette dernière visite

 

visite guidée du 5 mai 2019

Philippe Labarbe qui a pris un groupe en charge lors de la visite guidée du 5 mai dernier a pris de bien belles photos à cette occasion

https://photos.app.goo.gl/EwrWjJQtuJvj2oNDA

Calendrier des visites pour 2019

panneau d’affichage visites 2019

visite la forêt en automne 2018

Ce dimanche 28 octobre 2018, une vingtaine de participants s’étaient donné rendez-vous à la réserve du Rognac pour la dernière visite de l’année. Sous le thème de « la forêt en automne », le guide Paul Eloy nous a fait découvrir quelques particularités de cet endroit magnifique.

Par une température de 5 degrés et bien emmitouflés, nous avons parcouru 3 kilomètres pour observer diverses espèces de champignons : amanite tue-mouches, amanite citrine, amanite rougissante, pleurote, et autres bolets…

A un moment donné, un renard sans doute mal réveillé nous a brûlé la politesse en s’échappant devant nous. Les sangliers ont également signé leur présence récurrente dans les deux friches et à l’intérieur du bois. Nous avons pu admirer certaines « sculptures » forgées par le temps dans les troncs d’arbres.

Dans le fond de la réserve coule le ruisseau de la Neuville. Bonne nouvelle : la partie en amont va être assainie grâce à la station d’épuration qui jouxte la réserve.

Nous avons vu des « vestiges » de l’ancien moulin de Neuville.

Dans certains arbres, le pic a « foré » ses cavités pour nidifier ou rechercher quelques larves d’insectes.

Au Rognac, monter et descendre fait partie du « sport », mais après deux heures de marche, nous sommes revenus ravis d’avoir pu admirer cette nature que nous devons à tout prix conserver non seulement au niveau local mais également à l’échelle mondiale.

une petite video en prime…

https://www.youtube.com/watch?v=iB9uSvevi4w&feature=youtu.be

reportage réalisé par Ph.Eloy

visite de la réserve avec le guide Jacques Stein ce 16 septembre 2018

La balade s’est déroulée sous le soleil avec 35 participants, tous inscrits à une ou deux exceptions près. Beaucoup de galles difformes et collantes du chêne pédonculé dues à l’hyménoptère qui a besoin d’un passage asexué par le chêne chevelu pour infecter ensuite le pédonculé…Egalement une chandelle de hêtre entourée de très nombreux pieds de polypores géants (Meripilus giganteus) + ganodermes et amadouviers.

 

 

 

visite guidée du 18 mars 2018

Ce 18 mars 2018, 15 membres de l’association « Graines de nature » qui regroupe des interprètes Nature et Environnement diplômés par Education-Environnement se sont retrouvés dans la réserve par un froid glacial sous la houlette du guide Ph Destinay. La suite en images…

le programme pour 2018

gestions et visites 2018